Menu
Partager :

Le projet de port de plaisance

L'enquête publique sur le projet de port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer s'est terminée le 29 septembre 2018. Ce nouvel équipement vient conforter l'orientation du territoire vers la pêche, la plaisance et de nouvelles formes de loisirs.

Le projet de port en vidÉo

­


 Le film de présentation du projet

L’enquête publique

Elle s'est déroulée du 6 août au 29 septembre 2018. Dans un délai de 30 jours après le fin de l’enquête, les commissaires enquêteurs examineront les observations recueillies et rédigeront un rapport en précisant la nature de leurs conclusions (favorables, avec réserves ou défavorables). Ce rapport a pour fonction d’éclairer l’autorité compétente dans sa prise de décision sur le projet de port.

Le détail du projet

Les objectifs

Le futur port de plaisance constitue à la fois  une réponse à l’accroissement démographique (la Vendée accueille 7 000 nouveaux habitants chaque année), un levier de développement économique et une alternative à l’urbanisation du littoral. Le port de Brétignolles viendra compléter le maillage des ports de plaisance vendéens en reliant les ports du nord et du sud du département. Sa capacité d’environ 1 000 anneaux apportera une réponse au déficit en places de port constaté en Vendée. Le projet est porté depuis 2015 par la Communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Les équipements

Le projet de port de plaisance prévoit 915 anneaux sur le site de la base nautique Normandelière répartis sur deux bassins (bateaux à moteur et voiliers). Un pont levant permet de relier les deux rives du port.

Plusieurs autres équipements sont également prévus :
- des espaces techniques (cale de mise à l’eau, capitainerie, aire de carénage…)
- un bassin dédié à la voile légère,
- un bassin de baignade d’eau de mer
- une aire de loisirs qui accueillera des animations

Les bâtiments de l’école de voile municipale et de la ferme de la Normandelière sont conservés et l’accès à la plage de la Normandelière est maintenu.

Il est possible de pré-réserver un anneau (ou de mettre à jour sa réservation) par le biais d'un formulaire disponible sur le site de la Communauté de communes.

L’environnement

Le projet s’est attaché à éviter ou à réduire l’ensemble des impacts sur l’environnement. Les impacts résiduels sont intégralement compensés par un programme de mesures amitieuses. Sur la rive nord, un corridor écologique préserve la dune, la prairie humide et le ruisseau de la Normandelière. Sur la rive sud, le belvédère construit avec les déblais liés au creusement des bassins, complète la ceinture verte en assurant son interface avec le port. Le volet environnemental du projet est conforté par la création de 6 km de liaisons douces (cycles et piétons) autour des différents bassins.

L’emploi

Créateur d'emplois mais aussi de richesses pour le bassin de vie de Brétignolles-sur-Mer, le port permettra de répondre à l'important déficit d'anneaux enregistré sur le littoral vendéen. Il permettra la création de plus de 100 emplois directs et indirects.

Le financement  

Le coût du projet est  estimé à 43 millions d’euros. Il est financé par :
- 9 M € d’amodiations
- 3 M € de subventions (Département, Région)
- 31 M € d’emprunt

La fiscalité locale n’est pas impactée par le projet. L’exploitation du port sera mutualisée avec celle des ports de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.  


Diaporama

 

­
Le projet de port de plaisance

En savoir plus

Brétignolles veut son port

Créée en janvier 2012, l’association Brétignolles veut son port compte aujourd’hui 1 600 adhérents (chiffres 2013).

 

bretignollesveutsonport.blogspot.fr, le site du comité de soutien au projet de port de plaisance.

 

L'ancien projet de port de plaisance

 

Haut de page
creation site internet mairie